Arras : Il frappe un policier, frappe une aide-soignante et étale ses excréments dans sa cellule en garde à vue

illustration (DR)

Ce lundi 5 juillet 2021, un individu a été condamné à de la prison ferme en comparution immédiate pour avoir frappé un policier, une aide-soignante et avoir dégradé sa cellule avec son urine e ses excréments lors de sa garde à vue.

Les faits se sont produits à Arras samedi quand un individu âgé de 25 ans, connu des services de police et cumulant 13 mentions sur son casier judiciaire notamment pour dégradations, outrage, stups etc) fêtait son contrat d’insertion aux Restos du Cœur et la perspective d’un appartement.

Il se trouvait alors en terrasse samedi soir et avait visiblement abusé de l’alcool et de drogues avec deux amis. Vers 21H40, une bagarre éclate sur la place d’Ipswich. La police intervient et procède à l’interpellation de cet homme directement impliqué dans les échanges de coups.

Mais la situation est très tendue, l’individu ne se laisse pas faire et donne des coups de pied aux policiers. Une fois conduit à l’hôpital, il poursuivra ses actes violents en dégradant une porte et en lançant une table. Une aide-soignante recevra également un violent coup de pied dans le ventre et sera projetée au sol.

Une fois en garde à vue, l’homme ne s’arrêtera pas là. Il urinera sur la porte de sa cellule et étalera ses excréments sur les murs et la caméra de surveillance. Il sera condamné à 16 mois de prison ferme dont 12 avec sursis probatoire de 2 ans. Par ailleurs, huit mois d’un précédent sursis ont été commués en peine de prison ferme. Soit un an à purger immédiatement comme l’explique le journal La voix du Nord.