Tarascon : la porte d’entrée de la prison criblée de balles. Un mot de menace découvert. Les surveillants tirent la sonnette d’alarme

Impacts de balles sur la vitre blindée de la porte d'entrée de la prison de Tarascon

Un cap a été franchi devant le centre de détention de Tarascon cette semaine. Dans la nuit du 8 au 9 juillet 2021, plusieurs individus se sont introduits sur le domaine pénitentiaire de Tarascon pour menacer et intimider des surveillants et des membres de la direction de la prison.

Un mot de menace a notamment été déposé contre la vitre blindée de la porte d’entrée principale.

Cette dernière a également été visée par des tirs d’arme à feu. Trois impacts de balles ont été découvert sur la vitre blindée comme le dénonce le syndicat FO Pénitentiaire. Une munition provenant d’une arme à feu a également été découverte.

Pour le syndicat, « cette menace n’est pas à prendre à la légère ». ce dernier réclame la mise en place d’une caméra qui filmerait l’entrée du domaine pénitentiaire ainsi que du parking des personnels afin d’identifier les menaces potentielles. Mais également la sécurisation de l’accès au domaine pénitentiaire par l’installation d’une clôture et d’une barrière de parking qui serait fermé pour la nuit.

Ce matin les surveillants du centre de détention ont manifesté devant l’établissement pénitentiaire à l’initiative du Syndicat FO Pénitentiaire.

Une enquête a été ouverte afin de permettre l’identification des auteurs des coups de feu et des menaces.