Saint-Denis : Le « violeur des parkings » agressé en pleine nuit

Photo Sébastien Fox

Le parquet de Bobigny a annoncé que Patrick Trémeau, le « violeur des parkings », avait été agressé à son domicile de Saint-Denis dans la nuit de vendredi à samedi.

Patrick Trémeau est sorti de prison après avoir purgé une peine de 20 ans pour 18 viols commis dans les années 1990 et 2000. Il avait tenté de s’installer à Coulommiers en Seine-et-Marne à sa sortie de la prison de Melun mi-juin mais avait été contraint d’y renoncer. Des riverains et le maire avait manifesté devant son immeuble, empêchant son emménagement. Il a donc été placé dans un foyer à Saint-Denis

Comme le relate France Bleu, trois hommes se sont fait passer pour des policiers et se sont introduits dans sa chambre au sein du foyer en fracturant la porte vers 1h15 du matin. Patrick Trémeau a alors sauté par la fenêtre et tenté de prendre la fuite.

Les trois hommes l’ont rattrapé et l’ont violemment agressé. Il a été hospitalisé. Le parquet a précisé que ses jours n’étaient pas en danger. Le maire de la ville qui s’était ému de cette installation dans sa commune a tout de même condamné l’agression, estimant que « ces méthodes de chasse à l’homme sont scandaleuses et n’ont pas leur place ne démocratie ».