Saint-Etienne : Déguisé en policier et armé, il tire sur les forces de l’ordre qui répliquent à plusieurs reprises

Sicom Urgence Yannis Bennakir

Les faits sont survenus samedi 7 août 2021 à Saint-Etienne quand les forces de l’ordre se sont engagées dans une course poursuite avec un individu armé, déguisé en policier. Des coups de feu ont été tirés sur l’individu. Son arme était factice.

C’est une scène surréaliste qui s’est déroulée dans les rues de Saint-Etienne ce samedi après-midi. Deux individus déguisés en policiers s’employaient à voler les effets personnels des gens quand ils ont été repéré par les effectifs de la BAC.

L’un des deux hommes se rendra immédiatement aux forces de l’ordre tandis que le second prendra la fuite en tirant en direction des forces de l’ordre. Le fuyard utilisera à plusieurs reprises son arme afin de tirer en direction des forces de l’ordre. Les policiers finiront par ouvrir le feu en direction de l’individu.

Les balles fusent dans les rues de la ville. Les passants se baissent et tentent d’échapper de la zone de conflit alors que l’individu, touché cinq fois par balles alors tandis qu’il a tiré six fois contre les policiers, s’écroule dans une cou intérieur d’un immeuble, blessé aux jambes et au ventre.

Les policiers se sont alors rendu compte que l’arme utilisée par le fuyard était une fausse et qu’il s’agissait d’un pistolet à billes. Pour autant, selon les forces de l’ordre, il ne faisait aucun doute sur l’intention de l’individu à vouloir viser les policiers comme l’explique le journal actu.fr.

L’homme âgé de 29 ans a été transporté à l’hôpital Nord et opéré. Son pronostic vital n’est pas engagé. Il a été placé en garde à vue avec son complice. Les deux hommes devraient être mis en examen ce lundi pour tentative d’homicides sur des agents des forces de l’ordre.

Les deux hommes avaient mis en place une combine bien rodée. Déguisés en policiers, ils procédaient à de faux-contrôles pour s’approcher de leurs victimes, et les dépouiller en les « palpant ». Mais les passants ne sont pas dupes, et se rendent vite compte que quelque chose ne va pas. Ils ont alerté les vrais policiers qui sont partis à la recherche du duo de malfrats.