VAR : 750 sapeurs-pompiers mobilisés dans un incendie qui a déjà brûlé plus de 5000 hectares

Lundi en fin d’après-midi, un important incendie s’est déclaré sur la commune de Gonfaron dans le Var. 700 sapeurs-pompiers sont actuellement mobilisés et des milliers de personnes ont été évacuées.

L’incendie qui a débuté à Gonfaron se propage actuellement dans le massif des Maures. à 6 heures ce matin, 5000 hectares avaient été parcourus par le feu et une centaine d’habitations étaient touchées. Trois personnes ont été blessées légèrement et 19 personnes intoxiquées.

Selon les pompiers, des milliers de personnes ont été évacuées préventivement. notamment sept campings à la Croix Valmer, Gassin ou encore Cavalaire. Le camping Charlemagne à Grimaud a lui complètement brûlé, a annoncé la préfecture du Var et un centre de vacances Air France s’est confiné. Les vacanciers et habitants des zones menacées par les flammes sont accueillis dans des salles municipales de la région.

« On était couchés et d’un seul coup on est venu frapper à la porte, c’était la chambre d’à côté pour nous prévenir qu’il y avait le feu et qu’il fallait partir en urgence. On a ouvert les volets, tout l’hôtel était en feu autour et donc on est sorti le plus rapidement possible le temps de prendre les valises et de les mettre dans le coffre, ensuite on est parti en voiture au milieu des flammes pour évacuer l’hôtel », témoigne sur BFMTV Nicolas, client d’un hôtel à Grimaud.

Ce mardi matin, 750 sapeurs-pompiers du Var et des départements voisins – Bouches-du-Rhône, Alpes-Maritimes, Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence, Gard ainsi que du Sud-Ouest – sont toujours actifs pour combattre le feu qui s’étend de la plaine des Maures jusqu’aux portes du Golfe de Saint-Tropez.

Les lourds moyens aériens déployés pour maitriser l’incendie, sept Canadaires, deux bombardiers d’eau Dash et trois hélicoptères bombardiers d’eau, ont du s’arrêter vers 20h40 avec la tombée de la nuit mais ont pu reprendre à 7h ce mardi matin.

Les routes RD33, RD75, RD558, RD14, RD27, RD2048 et RD98 dans le sens La Mole – Cogolin sont toujours fermées à la circulation.

Déclenché vers 17h45 au niveau de l’aire d’autoroute des Sigues sur l’A57, l’incendie est attisé par un violent mistral. Le Colonel Eric Grohin, directeur départemental du SDIS, explique sur BFMTV que les sapeurs-pompiers doivent faire face à trois « ennemis »: le vent, la sécheresse et les fortes chaleurs. Un constat confirmé par le préfet du Var Evence Richard.

« C’est un feu qui s’est développé extrêmement facilement malgré les dispositifs de prévention qui étaient en place, malgré le fait que les moyens aériens aient été positionnés à proximité. Et il faut rappeler que les conditions climatiques étaient extrêmement défavorables avec une sécheresse, de fortes chaleurs et surtout un vent extrêmement puissant », explique à BFM Toulon Var, Evence Richard, préfet du Var.

Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur Gérard Darmanin a annoncé qu’il se rendrait sur place ce mardi.