Paris : Un policier en repos fait face à une violente attaque, Il tente d’interpeller l’agresseur et se fait foncer dessus par un véhicule complice

Illustration / Facebook Police Nationale de l’Orne

Ce mercredi soir dans le XVIIe arrondissement de Paris un policier qui sortait de sont travail a été témoin d’une violente attaque. Un homme a été étranglé pour sa montre de luxe. Les agresseurs ont ensuite pris la fuite. Le fonctionnaire a tenté d’interpeller l’un d’entre eux mais un véhicule a foncé sur lui pour l’en empêcher.

Cette intervention a bien failli se finir en drame. Un policer en repos aperçoit vers 20 heures un homme âgé d’une cinquantaine d’années en train d’être violemment agressé par trois individus sur la place du Maréchal Juin. L’homme a été étranglé par l’un des auteurs tandis que son complice lui arrachait sa montre. Une Rolex qu’il avait au poignet.

La scène a été très violente. Le policier a décidé d’annoncer sa qualité et a montré sa carte professionnelle afin de stopper les agresseurs en pleine action. c’est alors que les individus ont pris la fuite avec le butin comme l’explique ACTU17.

Pendant ce temps, la victime avait perdu connaissance. Le policier qui était à vélo a décidé de prendre en chasse les agresseurs qui se sont ensuite séparés. Il a alors décidé de suivre l’un des trois individus. Rattrapé, le fuyard ne s’est pas laissé faire et a tenté de pénétrer dans des halls d’immeubles. De son côté, le policier a demandé à des témoins de faire le « 17 ». Voyant qu’il allait être interpellé.

Mais pendant ce temps, un complice est arrivé en voiture et le fuyard s’est engouffré dedans. Le policier s’est mis en travers de la route avec son vélo pour l’empêcher de passer. Il aura tout juste le temps de s’écarter pour ne pas être percuté. Son vélo sera écrasé et détruit.

Le policier reviendra sur les lieux de l’agression, toujours sous le choc, après avoir contacté ses collègues. Sur le chemin, il retrouvera le véhicule qui lui avait foncé dessus. L’individu au volant sera interpellé avec l’aide de renforts. Âgé de 19 ans a été placé en garde à vue, initialement pour tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique et pour complicité de vol aggravé.

L’homme de 51 ans qui a été victime de cette violente agression s’est vu attribuer plusieurs jours d’Incapacité totale de travail (ITT). Il sortait du travail lorsqu’il a été pris pour cible par ces trois individus qui lui ont donc volé sa montre estimée à 12 000 euros. Il a déposé plainte, tout comme le policier qui est intervenu.

Le mis en cause de 19 ans a fait l’objet d’une ordonnance pénale avec une amende de 350 euros à la fin de sa garde à vue. Il s’agit d’une procédure simplifiée qui peut être utilisée concernant certains délits. Par ailleurs, deux des trois voleurs présumés de cette montre de luxe ont été interpellés en fin de semaine. Ils ont été placés en garde à vue.