Besançon : Un surveillant pris en flagrant délit, interpellé à sa prise de service

@actupenit.com

Un surveillant de la maison d’arrêt de Besançon a été interpellé ce jeudi matin à sa prise de service.

Tout débute lorsqu’un détenu signale à la direction de la prison qu’un surveillant serait mêlé à un trafic au sein de l’établissement. Comme le relate France Bleu, le directeur décide de mettre en place une surveillance du fonctionnaire, notamment grâce aux caméras vidéos installées dans l’établissement.

Les images montrent le fonctionnaire arriver au travail avec des sacs à dos courant juillet et des contacts suspects. Le directeur décide de faire un signalement au procureur. La police judiciaire ouvre une enquête. L’homme, âgé de 56 ans, est finalement interpellé ce jeudi matin à 6h30 à sa prise de poste. En sa possession, un sac à dos contenant du tabac à chicha, de l’alcool et des pipes à eau. Dans la foulée, son logement est perquisitionné et dans une annexe, il y a plusieurs lots prêts à être livrés.

Le fonctionnaire a été placé en garde à vue et a reconnu les faits. Il a expliqué être payé entre 250 euros et 300 euros par sac, toujours par le même détenu et affirme avoir fait rentrer plus d’une dizaine de sacs depuis janvier. Le surveillant a expliqué avoir basculé dans ce trafic en début d’année, pour payer les études de ses enfants. Mis en examen pour corruption passive, il encourt jusqu’à dix ans d’emprisonnement.