Disparition d’Estelle Mouzin : Des fouilles ont débuté ce lundi et vont durer toute la semaine

Photo Police

C’est la septième campagne de fouilles pour tenter de retrouver le corps d’Estelle Mouzin. Cette campagne dure toute la semaine et se déroule dans les Ardennes en présence de Monique Olivier, l’ex-épouse du tueur Michel Fourniret.

Les pelleteuses ont déjà commencé à retourner la terre sur la parcelle située au bord du bois d’Issancourt-et-Rumel, dans les Ardennes, pour rechercher le corps de la victime présumée du tueur en série Michel Fourniret. La parcelle est étendue sur cinq hectares qu’il va falloir fouiller complètement. Cette nouvelle recherche fait suite aux indications qui ont été données par l’ex-épouse du tueur Monique Olivier à la juge d’instruction, et l’étude qu’ont pu faire les gendarmes du terrain comme l’explique le journal Le Parisien.

Monique Olivier avait pour la première fois révélé aux enquêteurs le 1er avril qu’elle avait eu un rôle dans la séquestration d’Estelle, enlevée à l’âge de 9 ans le 9 janvier 2003. Elle avait expliqué aux enquêteurs avoir accompagné Michel Fourniret au bord du bois d’Issancourt-et-Rumel pour le laisser aller enfouir le corps de la fillette.

La parcelle a été déboisée afin de permettre les fouilles. La justice a fait couper les arbres et retirer les souches. Depuis la mort de Michel Fourniret le 10 mai, Monique Olivier, son ex-épouse continue de contribuer à l’enquête.

Cette semaine de fouille pourrait être la fin d’un véritable cauchemar pour les parents d’Estelle.