POUR QUOI FAIRE ? Une policière tase son collègue au volant du véhicule de police et provoque un accident…

Photo Sébastien Fox

Carton rouge pour cette policière et ses collègues du commissariat de Roubaix qui ont percuté des véhicules en stationnement dans la nuit de vendredi à samedi après que le conducteur soit rasé à l’aide d’une arme de service.

L’image de la police en prend un coup avec ce genre d’affaire. Heureusement la majorité des fonctionnaires de police sont bien plus professionnels et méritent notre soutien sans failles. Cette fois, la faute est inexcusable. Dans la nuit de vendredi à samedi, six policiers de Roubaix se rendent au commissariat de Tourcoing pour y placer des personnes en garde à vue suite à des travaux dans le commissariat.

Lors du trajet, une policière va utiliser son pistolet à impulsion électrique sur son collègue qui conduit le véhicule. Surpris, ce dernier fera une sortie de route et percutera plusieurs véhicules en stationnement. Ils décideront de quitter les lieux rapidement après les faits.

La policière qui a utilisé son arme de Service à l’encontre de son collègue a été placé en garde à vue, comme deux autres fonctionnaires impliqués dans l’affaire. La policière est poursuivie pour violences volontaires avec arme sans ITT et mise en danger de la vie d’autrui, et les deux autres fonctionnaires pour délit de fuite et complicité de délit de fuite a précisé le parquet.

La policière a été placée sous contrôle judiciaire avec interdiction de porter une arme. Mais elle reste libre comme l’explique ACTU17.