Essonne : Violences urbaines dans plusieurs communes du département

©️ Sicom-urgence.fr

Les villes de Corbeil-Essonnes, Grigny et Évry-Courcouronnes ont connu une nuit très agitée.

Ces tensions seraient liées à l’interpellation d’un homme soupçonné de rodéos urbains, jeudi dernier, dans la cité des Tarterêts à Corbeil-Essonnes. Comme le relate BFMTV, le frère du suspect, venu en découdre avec les policiers, a lui aussi été arrêté au moment de la saisie de la moto.

Des policiers avaient été pris à partie le soir même et avaient été la cible de jets de boules de pétanque et de tirs de mortiers. Dans la nuit de ce dimanche à lundi, une quinzaine de poubelles ont été incendiées dans le quartier.

À Grigny 2, ce sont des tirs de mortiers et des jets de projectiles qui ont été recensés. À Évry-Courcouronnes également où des feux de poubelles et des tirs de mortiers en direction de policiers ont été constatés. Entre 50 et 60 CRS viennent chaque soir en renfort des forces de police depuis ce vendredi.