Osny : Une cellule de la prison s’enflamme dans l’après-midi. Des surveillants et des détenus intoxiqués

DR

Ce mercredi après-midi vers 16H45, une cellule de la maison d’arrêt du Val-d’Oise s’est enflammée. Les sapeurs-pompiers et la police nationale ont été appelés en renfort.

A l’arrivée des pompiers, le sinistre avait été maîtrisé par les surveillants. Le feu avait pris avec des draps. Lords de l’incident, des surveillants et des détenus ont été intoxiqués par les fumées noires. Ils ont été examinés par les secours. Aucune hospitalisation ne sera nécessaire.

Lors d’incendies en prison, les surveillants sont les premiers intervenants. Sans actions rapides de leur part, le détenu n’a aucune chance de s’en sortir.

Les agents s’équipent de matériels spécifiques afin d’intervenir en toute sécurité. En utilisant le même matériel que les sapeurs-pompiers, ils ont la possibilité d’intervenir et de maîtriser le sinistre tout en préservant l’intégrité physique des victimes.