Hendaye : Deux policiers de la PAF blessés en intervenant sur une rixe dans un centre de rétention

©️Stéphane Bommert

Deux policiers de la Police Aux Frontières (PAF) ont été blessés dans la soirée du vendredi 10 septembre.

Les policiers sont intervenus dans le centre de rétention d’Hendaye. Une violente bagarre avait éclaté entre rétentionaires de différentes origines. Lors de l’intervention, deux fonctionnaires ont été blessés.

Comme le relate Sud-ouest, trois blessés étaient à déplorer parmi les rétentionnaires. L’un d’entre eux, extrait de l’altercation pour lui prodiguer les premiers soins, a profité de la confusion pour prendre la fuite.

Un syndicat de police a communiqué sur la situation des Centres de Rétention Administrative (CRA), « Le même jour que les violences d’Hendaye, notre syndicat a publié au niveau national, un communiqué pour dénoncer la violence dans les CRA, souligne Christophe Labarthe. Il y a actuellement, à Hendaye comme ailleurs, des personnes dans l’attente d’une reconduite dans leur pays qui sont issues de maisons d’arrêt. Mais avec le Covid-19, de nombreux pays ont fermé leur frontière. La retenue, dans l’attente d’une expulsion, ne peut pas dépasser 90 jours. Mais dans cette attente, ces individus conservent le même comportement qu’ils avaient en détention, mais dans un centre où ils peuvent librement circuler. Or, les fonctionnaires de la Police aux frontières ne sont pas formés comme les surveillants de prison pour faire face à ce type de situation ».