L’infirmière qui avait lancé des pierres sur les policiers à Paris soulagée après sa condamnation

L’infirmière, Farida C., qui avait lancé des pierres sur des policiers en marge d’une manifestation à Paris, a été jugée ce mardi 14 septembre 2021.

Celle-ci a été reconnue coupable d’avoir porté atteinte à la dignité ou au respect de personne dépositaire de l’autorité publique et d’avoir commis des violences volontaires n’ayant pas entraîné d’ITT sur les forces de l’ordre.

Comme le relate FranceTVInfo, le tribunal l’a condamné à 1000 euros d’amende avec sursis. Elle a également été relaxée des faits d’outrage car ils estiment qu’elle n’a pas opposé une résistance violente à son interpellation. Elle sera dispensée d’une inscription de sa condamnation au bulletin numéro 2 du casier judiciaire afin de lui permettre de passer un concours pour évoluer au sein de l’AP-HP.

Farida C. s’est dit « soulagée ». Pour sa défense, la mère de famille avait expliqué « Mes mains ne blessent pas, elles soignent depuis vingt ans. Mais nous étions à trois mois du début de la pandémie, j’étais exténuée. C’était une réaction surdimensionnée qui n’était pas réfléchie ».