Montpellier : Des tagueurs anti-flics, deux femmes et un homme surpris par une patrouille

illustration (DR)

Alors qu’ils patrouillent dans l’Ecusson, à Montpellier, des policiers vont surprendre des tagueurs anti-flics.

Les faits sont survenus dans la nuit de mardi à mercredi. Les policiers de la BAC ont remarqué que trois individus étaient en train de « décorer » les murs de la ville.

Comme le relate Actu.fr, quatre tags d’un mètre de haut sur deux mètres de long. Les messages tombent sous le coup de la loi, notamment ACAB, acronyme de l’anglais « All Cops Are Bastard ». Un second a comme slogan Clin en référence au terroriste français Clain, arrêté en novembre 2018.

En garde à vue, le trio a reconnu être anti-flics et anti-pass sanitaire. Ils ont expliqué qu’ils ignoraient que ces tags tracés sur la voie publique étaient interdits par la loi. L’une des deux femmes a été mise hors de cause. Les deux autres ont été remis en liberté et seront jugés en novembre.