Noisy-le-Grand : Jugé pour avoir tiré sur deux policiers aux mortiers d’artifice, l’homme est finalement relaxé

Les policiers sont en colère à la suite de la relaxe d’un individu soupçonné d’avoir tiré des mortiers d’artifice et blessé deux d’entre eux.

Les faits sont survenus le week-end dernier, dans la cité du Pavé-Neuf à Noisy-le-Grand. Comme le relate Actu17, alors qu’ils procèdent à un contrôle, quatre policiers vont être pris à partie par plusieurs individus.

L’un d’entre eux va tirer des mortiers d’artifice contre les forces de l’ordre. Deux policiers seront blessés. L’un touchée à la cheville s’est vu prescrire 5 jours d’ITT. Le second a été légèrement brûlé à la jambe et s’est vu attribuer 2 jours d’ITT. Les victimes ont formellement reconnu leur agresseur, bien connu des services de police, ainsi que deux autres suspects qui l’accompagnaient. Ils seront interpellés peu de temps après les faits.

Le suspect le plus âgé a été remis en liberté sans faire l’objet de poursuites. Le second qui a 19 ans a fait l’objet d’une ordonnance pénale avant d’être laissé libre. Enfin, celui que les policiers ont formellement reconnu a été jugé en comparution immédiate ce mercredi. Une source policière explique « Son nom est associé à une cinquantaine de faits dans le fichier de traitement des antécédents judiciaires, notamment pour des vols, des violences, des faits liés aux stupéfiants ou pour refus d’obtempérer ».

Le prévenu a finalement été relaxé par le tribunal, « Le juge a estimé qu’il n’avait pas suffisamment d’éléments pour condamner le prévenu, notamment vidéos, malgré les déclarations formelles des policiers qui ont été blessés ». Fait surprenant, l’homme était jugé le même jour pour des faits de « participation à un attroupement armé » à Noisy-le-Grand, en avril dernier. Dans cette affaire, il sera également relaxé et sortira libre du tribunal.