Montpellier : Le bus de supporters de Bordeaux attaqué avant le match. Regardez

Capture twitter

Mercredi soir, le chauffeur et les passagers d’un bus de supporters Bordelais ont été agressés au niveau du rond-point de Lavérune, aux portes ouest de Montpellier. Il y a eu 16 blessés.

Les faits se sont produits juste avant le match, vers 18 heures, près de « Chez Paulette », l’étal de vente de fruits et légumes très connu, dans le rond-point Maurice Gennevaux à Montpellier. Alors que le car se dirigeait vers le quartier de la Mosson-la Paillande, il a assiégé par des supporters montpelliérains.

C’était un véritable guet-apens, tendu par une cinquantaine d’individus. Lors de cette embuscade spectaculaire, la plupart des auteurs étaient encagoulés et armés, notamment de barres de fer.

Les agresseurs étaient à bord de nombreux véhicules et ont surgi pour bloquer le bus. Ils ont lancé des pierres sur la carrosserie et les vitres et allumé des fumigènes, ce qui a eu pour conséquence de forcer les occupants à descendre pour en découdre. Des motards de la police qui escortaient le bus depuis le péage de l’autoroute A709 de Saint-Jean-de-Védas sont aussitôt intervenus, avant de recevoir des renforts.

Un premier bilan fait état de seize blessés légers, selon les sapeurs-pompiers du Sdis 34 qui a dépêché sur place de gros moyens, dont plusieurs ambulances.

Le préfet de l’Hérault, Hugues Moutouh a rapidement réagi : « En marge du match de football Ligue 1 Montpellier – Bordeaux qui se déroule ce soir à Montpellier, au stade de la Mosson, des échauffourées ont éclaté entre les passagers d’un bus transportant des supporters et des individus armés de barres de fer. Le bilan fait état de 16 personnes légèrement blessées prises en charge par les sapeurs-pompiers du Sdis 34. Je condamne très fermement ces actes d’une grande violence, et tient à préciser que toutes les mesures nécessaires seront prises pour durement sanctionner et interdire de stade ces hooligans. Les enquêteurs de la police nationale mènent actuellement des investigations pour identifier les auteurs de ces actes »

Une vidéo postée sur Twitter montre une petite partie de l’attaque, regardez :