Mali : Un militaire français, connu pour ses actes héroïques, décède lors de combat contre un groupe terroriste

Capture Facebook @Armée de Terre

L’armée de terre a annoncé le décès d’un militaire français au Mali lors de combat contre un groupe terroriste.

Le caporal-chef Maxime Blasco est mort lors d’un ultime assaut. Ce militaire du 7ème Bataillon de Chasseurs Alpins s’était illustré à nombreuses reprises pour ses actions héroïques en opération extérieure.

Qualifié de soldat d’exception, ayant notamment été décoré de la Médaille militaire, le caporal-chef Blasco a, dés 2017 fait preuve de professionnalisme au Mali en tant que tireur d’élite durant l’assaut d’une cache terroriste puis lors de l’infiltration d’une base de fabrication d’IED (explosifs improvisés).

En 2018, nouvelle opération en tant que tireur embarqué sur hélicoptère Gazelle dans la région d’In Abelbel au Mali, il donne l’assaut sur un convoi terroriste et permet sa destruction.

En 2019, nouveau fait d’arme lors de l’opération Aconit au sud de Ménaka, il combat des terroristes du groupe Etat Islamique en pleine zone boisée et se retrouve éjecté par l’atterrissage forcé de son hélicoptère suite à des tirs ennemis. Grièvement blessé, il continue malgré tout le combat contre les terroristes et sauve le pilote et le chef de bord de l’hélicoptère français.Il évacue ses camarades blessés par une action audacieuse en les arrimant au train d’atterrissage de l’hélicoptère Tigre venu les appuyer afin de les évacuer rapidement vers une zone sécurisée permettant de donner les premiers soins.

Qualifié de véritable héros, l’armée de terre a tenu à rendre hommage à ce militaire hors pair. Le chef d’état-major a expliqué sa profonde tristesse et adressé toutes ses pensées à sa famille, ses proches et ses camarades du 7ème Bataillon des Chasseurs Alpins.