Arles : Un policier sérieusement blessé lors de l’interpellation d’un dealer

©️ Facebook Spannagel Maxime Photographie

Samedi soir, un policier a été sérieusement blessé lors de l’interpellation d’un dealer dans le quartier du Trébon à Arles. Après cette interpellation, 24 véhicules ont été incendiés. Il s’agirait de représailles liées à cette arrestation.

C’est lors d’une opération antistupéfiants à Arles dans le quartier du Trébon vers 21h30 qu’un policier a été sérieusement blessé. La situation a vite dégénéré au moment où les forces de l’ordre sont intervenues afin d’interpeller le trafiquant présumé. Ce dernier s’est débattu et hurlait pour que des habitants s’opposent à son arrestation.

C’est là qu’une trentaine d’individus s’en sont pris aux fonctionnaires. Des projectiles ont été jetés. Du gaz lacrymogène ainsi que de tirs de LBD (Lanceur de balle de défense) seront utilisés pour disperser les assaillants. Le mis en cause sera placé en garde à vue au commissariat.

Un policier sera gravement blessé à l’épaule. Il s’en sortira avec 21 jours d’ITT. Un véhicule de police sera également dégradé. Une enquête a été ouverte afin d’identifier les assaillants.

Plus tard dans la nuit, pas moins de 24 véhicules seront incendiés à différents endroits de la ville.

« Les complices de ce dealer auraient agi en représailles de son interpellation, puisqu’elle a freiné leur trafic », glisse une source proche du dossier à ACTU17. Une seconde enquête a été ouverte pour identifier les auteurs de ces incendies qui étaient sur des deux-roues pour se déplacer plus rapidement. Les vidéosurveillances de la commune ont notamment été exploitées.