Contrôlé en excès de vitesse au volant de sa voiture sans permis, il tente un bluff face aux gendarmes. Ça n’a pas marché…

Fra_dodeler_pro

Un homme avait été contrôlé par les gendarmes en septembre 2009. Il a été condamné ce mois-ci, après son bluff qui n’a pas du tout fonctionné.

Les faits se sont produits à Brabant-sur-Meuse quand les gendarmes effectuaient un contrôle de vitesse et interceptaient un homme âgé d’une cinquantaine d’années qui roulait trop vite, au volant de sa voiture sans permis.

Mais au moment de décliner son identité, l’homme a expliqué au militaire qu’il était gendarme en leur donnant un nom. C’est en réalité le nom de son frère qui est réellement gendarme. Malgré ce coup de bluff, les vrais gendarmes ont découvert la supercherie.

L’individu a d’ailleurs déjà été condamné pour des faits d’excès de vitesse, de conduite sans permis ni assurance et de conduite en état d’ivresse. Pour cette nouvelle affaire, il vient d’être condamné à trois mois de prison avec sursis assortis d’une amende de 300 euros comme l’explique Turbo.fr.