Hyères : Après un tir accidentel, une gendarme de 35 ans meurt des suites de ses blessures

© actupenit.com

Le 29 octobre 2021 nous vous faisions part de la mort d’une gendarme âgée de 35 ans à Hyères. Nous n’avions pas beaucoup d’informations sur les circonstances de sa mort. Nous en savons plus ce samedi.

La militaire de la compagnie de gendarmerie de Hyères s’est accidentellement tuée en manipulant son arme de service le jeudi 23 septembre 2021. La maréchale des logis-cheffe âgée de 35 ans est décédée le mardi 28 septembre des suites de ses blessures à l’hôpital militaire Sainte-Anne de Toulon comme l’explique le journal FranceBleu.

Une enquête judiciaire, confiée à la Section de recherches de Marseille, est ouverte pour déterminer précisément les circonstances de la mort.

Selon les premières informations, le jeudi 23 septembre la gendarme rentrait de mission et devait ranger son arme. C’est en passant dans la chambre forte dédiée aux armes qu’une détonation s’est faite entendre. La gendarme était seule dans la chambre forte au moment des faits. Une balle serait partie accidentellement au moment où la militaire déposait son arme dans le râtelier.

Touchée au thorax par une balle de 9 mm, la jeune femme est grièvement blessée. Ses collègues lui prodiguent les premiers secours. Elle est transférée à  l’hôpital militaire Sainte-Anne de Toulon, où elle est opérée et où elle décède le mardi 28 septembre des suites de ses blessures. 

Une cérémonie militaire a été organisée ce vendredi en son honneur à Hyères. Ses obsèques religieuses ont lieu ce samedi dans le Gard. Âgée de 35 ans, elle était mariée à un gendarme du Var et était maman d’un bébé de 10 mois. une cagnotte en ligne a également été ouverte pour venir en aide à sa famille.