Rennes : « Pour toute coopération avec la police, des représaille seront faite »

@DR

Le premier ministre était ce vendredi à Rennes pour parler sécurité, des quartiers de la ville n’échappent pas à la délinquance.

La preuve avec des inscriptions retrouvées dans le hall d’un immeuble dans le quartier Brequigny. Des menaces envers les habitants qui oseraient parler et dénoncer les trafics de drogue aux forces de l’ordre.

Comme l’explique un syndicaliste chez France3, « Avec ces mots, ils disent aux habitants : c’est nous qui faisons régner l’ordre, ce sont nos lois, nos règles, nous sommes chez nous ! » Inscrites au marqueur noir, les menaces sont sans équivoque malgré les fautes d’orthographe, « Pour toute coopération avec la police, des représaille seront faite. On sait tout. La coopération c’est donner des info, ouvrir sa porte au policier, on sait c’est quel fenêtre grace au photo. Pour toute coopération, c’est REPRESAILLES !!! »

En 2019, 813 affaires de stupéfiants avaient été relevées. En 2020, 1030, + 26 %. Les saisies de drogue opérées par les policiers ont grimpé de 107% en un an. Selon le Service d’information, de renseignement et d’analyse stratégique sur la criminalité organisée (Sirasco), la tendance est nationale.