Prison : Des policiers attaqués par balles par des détenus retranchés. VIDÉO

En Équateur, la police tentait de reprendre le contrôle de la prison de Guayaquil ou des affrontements ultraviolents été en cours depuis plusieurs jours faisant au moins 118 morts dont six décapités. C’est sans doute le pire massacre de l’histoire carcérale d’Amérique latine.

Lors de l’intervention, des policiers équatoriens ont été attaqués par balles ce samedi 2 octobre, par des détenus retranchés dans l’établissement. Ce sont les informations données par la police nationale d’Équateur.

Comme le précise la commandante de police Tannya Varela : Avant même l’incursion des forces de sécurité, une fusillade avait éclaté entre détenus, faisant quatre blessés.

Toujours selon elle, la situation a été reprise en main par la police et le contrôle du centre pénitentiaire est maintenu. Une vidéo postée par l’institution montre des policiers d’élite et des soldats entrer dans la prison avec un char militaire.

Au moins deux fusils, trois pistolets, des munitions et des téléphones portables on été saisis dans cette prison qui abrite 8.500 détenus pour une capacité de 5.300 places rapporte le journal France24.

En plus des 118 morts, 86 détenus ont été blessés.