Fresnes : Une détenue enfermée par erreur avec six hommes à l’EPSNF

© ACTUPenit.com

Une détenue de la maison d’arrêt pour femme de Fresnes a porté plainte après avoir été enfermée dans une salle d’attente avec six hommes à l’Établissement Public de Santé National de Fresnes (EPSNF).

Ce jour-là, la détenue, âgée de 32 ans, est conduite à l’hôpital pénitentiaire pour une consultation gynécologique. Une fois son examen passé, une surveillante l’enferme dans une salle d’attente de l’EPSNF. Comme l’explique Le Parisien, une demi-heure plus tard, un surveillant place six hommes dans la salle d’attente.

Selon les déclarations de la détenue, elle aurait protesté mais le surveillant était dans la lune. Elle explique être ensuite pétrifiée et incapable de tambouriner à la porte. Selon elle, un des six détenus se met à lui « parler sexe ». Il lui aurait confié que cela « fait six mois qu’il est là ». Il a « faim ». Au bout de quelques minutes, le surveillant déverrouille la porte. C’est le moment que choisit un autre détenu pour poser sa main sur les fesses de la jeune femme. Conduite au commissariat de L’Haÿ-les-Roses dans le Val-de-Marne, elle a porté plainte.

Selon le média parisien, une enquête a été ouverte par l’administration pénitentiaire. Les deux surveillants ont été entendus. Il s’agit a priori d’une « erreur ».