Marc Machin : Après avoir touché 663.320 € pour une erreur judiciaire, il est condamné à 16 ans de prison pour viol

Marc Machin a été jugé ce jeudi 14 octobre 2021 pour le viol d’une jeune femme de 22 ans à Paris.

Les faits sont survenus le 21 avril 2018. Ce jour-là, encagoulé, il menace la jeune femme armé d’un couteau de cuisine et la viole dans un appartement parisien. Il contraindra sa victime à effacer les traces du crime et lui volera sa carte bleue.

Comme le relate Ouest-France, Marc Machin a été confondu par son ADN. Il reconnaîtra les faits en garde à vue. Comme l’explique le quotidien régional, Marc Machin a passé à tort six ans et demi en prison pour l’affaire du Pont de Neuilly. Incarcéré en 2001 à l’âge de 19 ans, il avait été condamné trois ans plus tard à dix-huit ans de réclusion criminelle pour le meurtre à coups de couteau de Marie-Agnès Bedot, une peine confirmée en appel. En mars 2008, un SDF de 33 ans s’accusera du meurtre et de celui d’une autre femme commis au même endroit, entraînant la remise en liberté de Marc Machin. À l’issue d’un procès en révision, il sera définitivement acquitté et sera la huitième personne en France depuis la Seconde guerre mondiale à être innocentée à l’issue d’une telle procédure. Il touchera 663.320 euros d’indemnisation.

Marc Machin accumulait les condamnations depuis sa sortie de prison. Violence volontaire, agressions sexuelles etc… Jugé par la cour d’assises de Paris ce jeudi, il a été condamné à 16 ans de réclusion criminelle assorti d’une période de sûreté de huit ans et d’une mesure de suivi socio-judiciaire pendant cinq ans. Il devra également verser 25.000 euros à sa victime. Dans sa motivation, « la cour a tenu compte de la gravité des faits » qui « ont entraîné un traumatisme extrêmement important pour la victime« , ainsi que de deux précédentes condamnations de Marc Machin pour agressions sexuelles, a déclaré le président David Hill.