Affrontements devant l’hôpital Pierre Zobda Quitman en Martinique. Plusieurs gendarmes blessés. Regardez

Ce vendredi après-midi de violents incidents sont survenus devant l’hôpital Pierre Zobda Quittant en Martinique. Ils font suite à l’interpellation de deux brancardiers refusants de présenter leur pass sanitaire pour accéder à l’établissement.

Selon les informations du journal RCI, l’un des deux a tenté de s’introduire dans l’établissement sans présenter son pass sanitaire aux agents chargés du contrôle. Les gendarmes qui lui ont demandé d’obtempérer auraient été pris à partie. Un incident justifiant la double interpellation par les forces de l’ordre.

Suite à cela, des incidents ont éclaté devant l’hôpital entre syndicalistes et manifestants contre les forces de l’ordre. Des tensions qui ont duré plusieurs heures. Les manifestants demandaient aux gendarmes et poli de libérer les deux interpellés, empêchant deux fourgons de gendarmerie de quitter les lieux.

Les gendarmes, quant à eux, ont pu se dégager de ce face à face tendu en déplaçant les barricades installées par les manifestants et en faisant usage de gaz lacrymogènes.

Un troisième homme a été interpellé à la suite de ces incidents, cette fois-ci par les policiers. Les trois mis en cause sont désormais en garde à vue au commissariat de Fort-de-France.

 C’est vers 16 h 20 que gendarmes et policiers ont quitté l’hôpital. Du côté des forces de l’ordre, on déplore quatre blessés parmi les gendarmes et du matériel détruit. Des plaintes seront déposées pour les violences et les dégradations, prévient le commandement général de la gendarmerie de Martinique.