Saint-Mihiel : Un détenu évadé de la prison meurt en voulant fuir la police

@actupenit.com

Un détenu du centre de détention de Saint-Mihiel, qui n’avait pas réintégré la prison à la suite d’une permission de sortie, considéré comme évadé, a voulu fuir un contrôle de police ce dimanche soir.

Il est 23 heures quand une patrouille de la Brigade Anti-Criminalité (BAC) de Nancy, en surveillance à Saint-Max, repère l’homme recherché. Celui-ci descendait d’une voiture conduite par un autre individu, allait échanger un sac avec le conducteur d’une seconde voiture, stationnée dans ce secteur, puis remontait dans son véhicule en tant que passager.

Comme le relate L’Est Républicain, les policiers décident de contrôler son identité. L’homme donne d’abord une fausse identité avant de prendre la fuite en courant en direction de la Meurthe. Les policiers le perdent de vue un certain moment puis l’aperçoivent au milieu de la Meurthe. Les forces de l’ordre se rendent compte qu’il a des difficultés à nager et se préparent à se jeter à l’eau pour lui porter assistance mais le fuyard coule au fond de la rivière.

Malgré l’intervention des pompiers plongeurs de Nancy-Gentilly qui vont retrouver le corps de l’homme à plus de trois mètres de fond, ils ne feront que constater son décès malgré les tentatives de réanimation dans l’ambulance. Une enquête a été ouverte. L’homme, âgé de 30 ans, faisait l’objet d’un mandat d’arrêt délivré par un juge d’instruction du tribunal judiciaire de Bar-le-Duc. Ayant comparu plusieurs fois devant le tribunal correctionnel de Nancy, il était en train d’exécuter 8 peines d’emprisonnement pour des violences aggravées et des délits routiers. Il avait déjà été condamné, en 2014, pour trafic de stupéfiants.