Marseille : Un couple d’enseignants reçoit des menaces de mort et une photo de Samuel Paty. La lettre mentionne : « Derniers jours… semaine prochaine tu mourras »

Photo Twitter Peugeot

Un couple d’enseignants marseillais a reçu des menaces de mort par écrit à son domicile ainsi qu’une photo de Samuel Paty comme le révèle BFMTV.

Une enquête a été ouverte pour menace de mort par écrit sur personne dépositaire de l’autorité publique a indiqué le parquet. Le couple d’enseignants a reçu le 8 septembre dernier, une photo de Samuel Paty dans leur boîte aux lettres, le professeur assassiné il y a tout juste un an dans les Yvelines.

Le couple a déposé une première plainte après cet événement, puis quatre jours plus tard, il a reçu une lettre dactylographiée de menaces « Tu vas crever« , indique notamment ce courrier, en cours d’expertise. Puis dans la nuit de vendredi à samedi, un nouveau courrier a été déposé dans la boîte aux lettres des enseignants, soit le jour de l’anniversaire de la mort de Samuel Paty.

Le message de ce nouveau courrier est glaçant : « Derniers jours… semaine prochaine tu mourras ».

La couple a donc déposé une nouvelle plainte à précisé le rectorat. « Les menaces ayant été réitérées », le couple dépose une seconde plainte, précise dernier.

Une enquête a été ouverte et confiée à la sûreté urbaine de la division sud. « À ce stade, aucun élément ne permet de relier ces faits à un cours donné par l’un des enseignants », précise le parquet de Marseille.

 Le syndicat SNES national, face à la gravité des menaces, est intervenu auprès du rectorat pour exiger la protection la plus complète. Le parquet de Marseille indique qu’un dispositif de mise en sécurité a été mis en place par les services de police.

Par ailleurs, le ministère de l’Éducation précise qu’une protection fonctionnelle a été accordée aux professeurs, ce qui implique une assistance, un accompagnement et une prise en charge des frais judiciaires.