Rhône : Les gendarmes demandent à un homme de vider ses poches, il montre son sexe et frappe un militaire

© Kevin Bonkendorf Photographie

Un homme a été jugé après s’être rebellé à un contrôle de gendarmerie.

Les faits remontent au 12 octobre dernier. Ce jour-là, les gendarmes étaient intervenus sur une situation tendue entre un homme, âgé de 32 ans, et un groupe de jeunes.

Alors que les militaires demandent à l’homme seul de vider ses poches, celui-ci leur montre son sexe et frappe l’un des gendarmes dans le ventre. Comme le relate Lyon Mag, l’individu, véhément, a aussi assuré qu’il comptait revenir avec une Kalachnikov.

Le mis en cause avait été menotté et installé dans le véhicule des forces de l’ordre mais il avait continué de donner des coups de pied. Les militaires avaient dû utiliser un pistolet à impulsion électrique à deux reprises. L’homme a été jugé deux jours plus tard en comparution immédiate et a été condamné à un an de prison dont neuf mois avec sursis renforcé durant deux années.