Montpellier : Surpris à téléphoner au volant, il outrage et frappe des policiers

© Kevin Bonkendorf Photographie

Un homme de 28 ans fait l’objet d’une convocation en justice pour outrages, rébellion, violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique et refus d’obtempérer après s’en être pris violemment à des policiers.

Les faits sont survenus début de semaine à Montpellier. L’homme a été contrôlé pour usage de téléphone portable au volant et s’est vu verbaliser d’une amende de 135 euros. Comme le relate Midi-Libre, le mis en cause est complètement sorti de ses gonds.

Celui-ci a d’abord menacé un policier, « Tu ne connais pas Mesquida toi ? Je vais te faire perdre ta place ! » Il va ensuite être raccompagné à son véhicule mais il va faire le tour d’un rond-point en roulant au pas et en narguant les agents de cette brigade de sécurité routière tout en les outrageant en leur disant : « Vous n’êtes que des merdes, des chèvres, je vais vous enc… ». Puis l’individu a pris la fuite.

Pris en chasse par les forces de l’ordre, le mis en cause s’est arrêté en faisant un frein à main et en rameutant du monde. L’homme se trouvait proche de son domicile. Les policiers vont l’interpeller mais il leur a asséné des coups de poing et de pied lors de l’intervention. Deux fonctionnaires ont été blessés.

Lors de sa garde à vue, il a expliqué qu’il n’était pas au téléphone mais que celui-ci était tombé à ses pieds et qu’il était en train de le ramasser quand il a été contrôlé. Sa voiture, qu’il avait abandonnée en plein milieu de l’avenue, bloquant la circulation, a été placée à la fourrière. Le contrevenant est convoqué le 1er décembre prochain pour répondre de ses actes.