Aisne : Il tente d’étrangler une gendarme. Le tribunal le condamne à 10 mois de prison.

© Kevin Bonkendorf Photographie

Un homme a été jugé par le tribunal de Soissons ce jeudi pour avoir tenté d’étrangler une gendarme dans la soirée du 16 septembre dernier.

Les faits sont survenus à Ambleny, dans l’Aisne. Ce soir-là, les gendarmes sont appelés par une jeune femme dont le compagnon se montre agressif envers elle et son propre père. Arrivés au domicile familial, les militaires font face à un homme qui jette, dans un buisson, le couteau qu’il tenait à la main.

Comme le relate L’Essor de la Gendarmerie, après s’être montré insultant et menaçant envers les gendarmes, l’homme, « qui était sous influence de diverses substances » dira-t-il plus tard lors de son procès, s’est saisit de nouveau d’un couteau. Les gendarmes de Villers-Cotterêts ont alors appelé des renforts. 

Le mis en cause fait maintenant face à cinq gendarmes mais va se rebeller lors de son interpellation. Les mains du prévenus « se referment sur la gorge d’une femme gendarme ». Les collègues de la militaire maîtriseront finalement l’assaillant à l’aide de leurs matraques télescopiques « qui s’effondre au bout de quelques minutes, après avoir été blessé au crâne ».

Jugé ce jeudi, le prévenu a reconnu les faits et a répété qu’il voulait se soigner et lutter contre sa dépendance aux drogues. Le tribunal a décidé de le maintenir en détention et le condamne à 18 mois de prison, dont 8 mois avec sursis. Il devra aussi indemniser quatre gendarmes, qui s’étaient portés partie civile, à hauteur de 3600 euros.