Béziers : Un policier mordu par un chien de SDF voit sa plainte classé sans suite par le procureur

@ Quentin Mercedes

Les policiers du commissariat de Béziers sont en colère, la plainte de l’un des fonctionnaires mordu par le chien d’un SDF a été classée sans suite par le procureur de la République.

Des policiers du Groupe de Sécurité de Proximité (GSP) sont intervenus en renfort d’une patrouille de la police municipale de Béziers pour le contrôle d’un groupe de SDF accompagnés de chiens, dont certains n’avait pas de muselière et n’étaient pas tenus en laisse, ce qui constitue une violation d’un arrêté municipale et un délit.

Comme le relate Actu.fr, un des SDF refusait d’être conduit à l’hôtel de police par les agents municipaux et quand un des policiers nationaux s’est approché pour l’interpeller, un chien lui a sauté dessus et l’a mordu à un genou.

Le policier du GSP a déposé plainte. Celle-ci a été transmise au parquet de la ville. « Nous venons d’être informé par l’avocat que le procureur de la République a déjà classé cette plainte sans suite, au motif que notre collègue n’a pas été blessé, car, il n’y a pas d’Itt accordée et que l’animal est vacciné », tempêtent les responsables d’Alliance Police Nationale de l’Hérault. Ce sont les motifs ayant convaincu le parquet pour ne donner aucune suite à la procédure. Le syndicat ignore même si le SDF en infraction fait l’objet de poursuites.