Nantes La manifestation contre la venue d’Eric Zemmour dégénère. Des individus s’en prennent aux forces de l’ordre. Regardez

Capture Twitter Clément Lanot

La venue d’Éric Zemmour, polémiste d’extrême droite et probable candidat à l’élection présidentielle en 2022, au Zénith de Nantes ce 30 octobre a réuni plusieurs dizaines de personnes dans deux manifestations distinctes. L’une à l’initiative de Solidaires, l’autre d’organisations d’extrême gauche.

Sur le parking du centre commercial Atlantis, 150 à 200 personnes étaient déjà réunies dès 15H. La passerelle qui conduit au Zénith au-dessus de la voie express était interdite depuis hier, et gardée par les forces de l’ordre.

Vers 16h, plusieurs dizaines de personnes, arborant des drapeaux anarchistes et scandant « Zemmour à mort, à mort les fachos » ont traversé la voie express pour rejoindre les accès du Zénith, débordant les forces de l’ordre, qui ont tiré des grenades lacrymogènes vers la foule en mouvement.

Les images sont d’une rare violence contre les policiers comme en témoignent les images de Clément Lanot sur Twitter.