Hautes-Pyrénées : Un élève-officier âgé de 24 ans, issu du 1er RHP de Tarbes, retrouvé mort à l’Ecole militaire de Saint-Cyr

Né le 7 décembre 1996, l’élève-officier Paul PASI . Photo DR

Un drame est survenu à l’École militaire de Saint-Cyr. Paul Pasi, un élève-officier qui a servi pendant cinq ans au 1er RHP de Tarbes, a été retrouvé mort dans sa chambre.

« Nous apprenons avec tristesse la perte d’un fils de Bercheny qui venait d’intégrer l’EMIA. Il a été retrouvé inanimé dans sa chambre. Nos pensées vont vers ses frères d’armes, ses amis, ses proches et surtout sa famille. » C’est par ces mots que le chef de corps du 1er Régiment de Hussards Parachutistes de Tarbes a réagi, sur les réseaux sociaux, au décès de Paul Pasi, âgé de 24 ans. Une perte subite, annoncée un peu plus tôt lundi soir par l’académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan (Morbihan) où l’élève-officier d’active aspirait à devenir officier.

Célibataire et sans enfant, Paul Pasi s’était engagé dans l’armée en 2016, l’année de ses 20 ans. À l’issue de sa formation à l’Ecole nationale des Sous-officiers d’active, il avait rejoint le 1er RHP de Tarbes pour y servir en qualité de chef d’engin blindé. C’est avec le régiment tarbais que ce maréchal des logis-chef du 1er escadron a été déployé deux ans plus tard dans le Sahel, dans le cadre de l’opération Barkhane. Admis au concours de l’Ecole militaire interarmes, l’élève-officier Pasiavaiut avait rejoint la garnison de Coëtquidan en septembre 2021.

« Extrêmement généreux et ouvert aux autres, il s’engageait sans compter dans la vie de sa promotion et témoignait toujours d’une grande attention à l’égard de ses camarades », explique l’académie militaire de St-Cyr Coëtquidan dans un communiqué où elle s’associe à la douleur de ses proches.