Seine-et-Marne : Nouveau drame dans la police nationale

© SICoP - Police nationale Twitter : @PoliceNationale

Un nouveau suicide est à déplorer dans les rangs de la police nationale, le troisième en l’espace de quelques jours.

Le fonctionnaire était affecté à la Brigade Mobile de Recherche en Seine-et-Marne (BMR77) rattachée à la Police aux Frontières en tant qu’enquêteur.

Le policier a laissé en évidence un courrier à l’attention de sa famille puis a retourné son arme de service contre lui. Un nouveau drame qui vient endeuiller un peu plus la police nationale.

Le ministère de l’Intérieur a mis en place deux dispositifs pour lutter contre ce fléau qui touche durement les policiers. Une ligne d’écoute est disponible pour les fonctionnaires victimes d’agressions ou de menaces au 0800 95 00 17, tous les jours, de 5 heures à 23 heures ; et une cellule de soutien psychologique est aussi ouverte 24h/24 au 0805 230 405. Les appels sont « anonymes, confidentiels et gratuits ».