Témoignage choc d’un policier : « Quand je suis avec ma fille dans la rue, j’ai peur pour elle »

Après la violente agression d’un policier en civil dans les transports en commun dans le Val-d’Oise, un policier a accepté de témoigner au micro du journal Cnews. Un témoignage choc qui démontre à quel point la situation devient de plus en plus délicate pour les forces de l’ordre.

Il raconte : « C’est surtout à cause des gens qui filment, comme on n’est pas flouté, des gens peuvent nous reconnaître. J’ai déjà retrouvé ma tête sur les réseaux sociaux en m’identifiant comme policer avec d’autres collègues ».

Concernant les sanctions suite aux agressions de fonctionnaires, le policier est formel : « Dans la majorité des cas, il n’y a pas de suite ou alors c’est léger. La Justice ne met pas ces gens-là en prison ».

Le policier est très inquiet pour sa famille : « Quand vous êtes avec votre fille, c’est différent. Je ressens de la peur de me dire : qu’ils pourraient lui faire s’ils comprennent que je suis policier et qu’ils ont une haine antiflic ».

Le fonctionnaire a dû prendre une décision radicale pour protéger sa famille : « Je vais déménager car je ne veut pas que mon image soit affichée sur les réseaux sociaux et que des gens de mon quartier puissent me reconnaître et que cela puisse se retourner contre ma fille ou ma compagne ».

Seulement pour lui, pas question de changer de métier.