Lyon : Les Dalton se disent « prêts à faire une trêve avec les forces de l’ordre » à deux conditions

Le groupe les Daltons continue les provocations. La dernière en date, l’interruption du match de Ligue Europa entre l’OL et Brondby ce jeudi soir.

Les Daltons font parler d’eux depuis plusieurs semaines en mettant notamment en scène leurs victoires sur la police avec exhibition d’armes et acrobaties à moto dans des clips de rap. Comme le relate 20 Minutes, c’est à la suite d’un de ces rodéos que Many-GT, le leader du groupe, a été incarcéré et condamné à neuf mois de prison au mois d’août. 

Le représentant du collectif issu des cités du 8ème arrondissement de Lyon a déclaré à l’AFP, « On connaît la prison, ça ne fait peur à aucun Dalton. Les Dalton, c’est une famille qui grandit de jour en jour, ils en attrapent un, ça en excite dix, c’est exponentiel », avant d’ajouter « Les rodéos sauvages dans les rues piétonnes ça s’arrête, on est désolés, on n’est pas là pour faire peur à la population, on s’y est mal pris, mais par contre les rodéos sur le périphérique ça ne s’arrêtera pas tant qu’on n’aura pas décidé d’arrêter ».

Ils expliqueront ensuite être « prêts à faire une trève avec les forces de l’ordre. La seule chose qu’on demande c’est la libération de Many-GT rapidement parce qu’il a déjà purgé une bonne partie de sa peine, et un « feat » avec Angèle la chanteuse ». La fin des provocations contre la police n’est donc pas pour tout de suite.