Joggeuse de 17 ans retrouvée vivante hier soir en Mayenne. On en sait plus ce matin

@Spannagel Maxime Photographie

MISE À JOUR : La victime de 17 ans n’a livré que peu de précisions sur le lieu où elle a été séquestrée indique BFMTV. Elle a tenu des propos décousus, liés à son état de choc important. L’adolescente a évoqué un enlèvement et plusieurs ravisseurs, affirmant avoir réussi à s’échapper du lieu où elle était retenue. Selon Le Parisien, les enquêteurs recherchent activement deux suspects.

L’adolescente portée disparue en Mayenne depuis le lundi, après être sortie faire son jogging, a été retrouvée vivante ce mardi, a annoncé le parquet de Laval dans un communiqué. Selon une source proche du dossier à CNEWS, la jeune fille s’est présentée dans un restaurant. Des gens l’ont alors aperçu et ont alerté les autorités.

Elle va désormais être médicalement prise en charge pour s’assurer de son état de santé. Toujours selon cette source, elle serait en état de choc.

La jeune fille s’était réfugiée, ensanglantée, dans un restaurant, un kebab de Sablé-sur-Sarthe.

Certaines sources non confirmées pour l’instant la jeune fille aurait été vue en train de s’enfuir d’une voiture qui pourrait appartenir à son ravisseur. Les investigations vont par ailleurs se poursuivre pour préciser son emploi du temps.

L’adolescente était partie aux alentours de 16h pour faire un jogging, une activité habituelle pour elle. C’est son père, alerté par la durée inhabituelle de son absence, qui avait prévenu les gendarmes, après s’être rendu sur le parcours de sa course sans la retrouver.

Ses recherches l’ont amené à découvrir différents effets personnels, qu’il a reconnus comme appartenant à sa fille. Une enquête pour « enlèvement et séquestration » avait été ouverte, mardi, et un homme avait été placé en garde à vue, tandis que se poursuivaient d’importantes recherches sur le terrain.

« Aucune piste » n’était à écarter, qu’elle soit « accidentelle, criminelle ou de fugue », avait alors déclaré la responsable du parquet. Un téléphone et des écouteurs présentant des traces de sang avaient été retrouvés, selon une source proche du dossier