La France annonce avoir neutralisé une vingtaine de djihadistes lors d’une opération au Niger

Spannagel Maxime Photographie

Ce jeudi 18 novembre 2021, l’armée Française a mené une opération aérienne au Niger contre les forces djihadistes. Selon les autorités françaises, le bilan est de 20 personnes neutralisées.

Comme indique l’état-major français des Armées, la France a neutralisé une vingtaine de djihadistes au Niger au cours d’une opération engageant des moyens aériens. C’est une opération d’opportunité, impliquant des avions de chasse, des drones Reaper et des hélicoptères de combat Tigre qui a permis d’engager le combat contre une quarantaine de djihadistes.

Les faits se sont produits dans la zone dite des trois frontières, entre le Niger, le Mali et le Burkina Faso.

Le colonel Pascal Lanni, porte-parole de l’état-major a expliqué qu’une vingtaine de combattants ont été neutralisés ​et les autres ont été dispersés. À savoir, l’armée française ne précise jamais si un combattant neutralisé est tué ou blessé. La frappe a eu lieu à 1,5 km de la frontière malienne, en territoire nigérien, plutôt la zone habituelle de l’État islamique au grand Sahara (EIGS)​, a précisé le porte-parole.

Paris a entrepris en juin de réorganiser son dispositif militaire de lutte contre les djihadistes au Sahel, en quittant notamment les bases les plus au nord au Mali (Kidal, Tombouctou et Tessalit) et en prévoyant de réduire d’ici 2023 ses effectifs dans la région à 2 500-3 000 hommes, contre plus de 5 000 aujourd’hui.

Les bases de Kidal et Tessalit ont déjà été transférées aux Formes armées maliennes.