Cedric Jubillar ne sortira pas de prison. Sa nouvelle demande de remis en liberté a été rejetée par la justice

Cedric Julillar ne sera pas remis en liberté. la justice en a décidée ainsi. La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Toulouse a rendu son arrêt, ce lundi.

L’homme âgé de 34 ans est accusé du meurtre de sa femme Delphine Jubillar, en décembre 2020 à Cognac-les-Mines dans le Tarn. Il reste donc incarcéré à la maison d’arrêt de Seysses.

Comme l’explique le journal La Dépêche, la chambre de l’instruction a justifié sa décision par les recherches du corps qui se poursuivent et par les auditions à venir de Louis Jubillar, 7 ans, attendue fin novembre, et du nouvel interrogatoire de Cédric Jubillar par les juges d’instruction début décembre.

Selon les avocats du suspect, “il ne se passe plus rien dans ce dossier depuis de longs mois et la justice peine à démontrer la culpabilité de notre client qui est innocent”. 

Malgré l’absence de scène de crime, une série d’indices “graves et concordants” mise au jour par les enquêteurs ont conduit à sa mise en examen, en juin dernier. 

Cédric Jubillar aura une nouvelle occasion de s’expliquer dans dix jours. Il est convoqué le 3 décembre par les juges d’instruction. Il sera interrogé sur la nuit de la disparition de Delphine.