Fresnes : Un ancien détenu dégrade 11 voitures de surveillants pénitentiaires devant l’UHSI

© ACTUPenit.com

Les faits se sont produits vendredi 19 novembre à l’unité hospitalière sécurisée interrégionale (UHSI) de Fresnes qui se trouve à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. c’est au petit matin que les agents ont retrouvé leurs véhicules dégradés.

Au total, 11 voitures du personnel dont une moto et un véhicule pénitentiaire ont été dégradés. Les agents ont déposé plainte au commissariat. « Au vu du nombre de véhicules dégradés des agents pénitentiaires et du véhicule pénitentiaire sur un emplacement matérialisé administration pénitentiaire dans l’enceinte de l’hôpital Pitié- Salpêtrière, il va de soi que cette attaque visait l’administration pénitentiaire. » explique le syndicat FO Justice.

Le syndicat explique également que l’administration doit absolument se constituer partie civile et demander le remboursement des sommes engagées pour la remise en état des véhicules. Car selon les contrats d’assurance des agents, les indemnisations des conséquences du vandalisme sur les véhicules, sont plus ou moins favorables.

Assurance tous risques, si franchise celle-ci sera à la charge de l’agent, assurance au tiers il n’y a pas de prise en charge sauf option spéciale.

Le syndicat rapporte également que selon les premiers indices de l’enquête il semblerait que ce soit un ancien détenu incarcéré à l’UHSI qui se serait défoulé sur les véhicules des agents de l’administration pénitentiaire.

Le syndicat demande à l’administration d’engager les frais de réparations des véhicules du personnel et de prendre en charge le reste à charge par les assurances et souhaiterait que des rondes de sécurité soient effectuées sur le parking réservé à l’administration pénitentiaire.