Paris : Plusieurs incidents au quartier pour détenus radicalisés de la prison de La Santé. Les ÉRIS envoyées en renforts.

@actupenit

Le personnel de la prison de Paris La-Santé a connu une journée difficile ce mercredi 24 novembre 2021.

Plusieurs incidents sont survenus dans le Quartier Prévention de la Radicalisation (QPR) de l’établissement parisien. Tout à débuté par une prière collective sur la cour de promenade effectuée par six détenus connus des personnels en charge du secteur, pour avoir un comportement rebelle a la prise en charge dont ils bénéficient. Suite à cet incident, trois détenus sur les six protagonistes ont été sanctionnés de plusieurs jours de quartier disciplinaire.

Les trois autres détenus ayant un esprit solidaire de « leurs frères » comme ils disent, ont fait savoir qu’au cours de la journée ils refuseraient de réintégrer leurs cellules et feraient un mouvement de protestation. Comme l’explique les syndicats, fort heureusement, la direction de la prison avait fait appel à une Équipe Régionale d’Intervention et de Sécurité (ÉRIS), afin de soutenir le personnel aux vues de la dangerosité des profils de ce quartier sensible.

Les menaces sont passées rapidement à exécution, l’un des détenus a refusé de réintégrer sa cellule, la décision fut prise de le placer au quartier disciplinaire par les hommes des ÉRIS. Trois autres incidents de ce type se sont déroulés au fur et à mesure de la journée. Six détenus ont été placés au QD dans la journée, un autre a été confiné en cellule.