Hauts-de-France : Vive émotion après la mort d’un policier municipal, percuté par un train

Un drame est survenu à un passage à niveau à Vitry-en-Artois, entre Arras et Douai, dans les Hauts-de-France.

Mercredi matin, un homme est mort percuté par un train. Selon les informations de La Voix du Nord, il s’agissait de Thierry Bourez, le policier municipal de Corbehem (62).

Le défunt, âgé de 51 ans, avait été détaché de la gendarmerie dans le cadre d’une reconversion. Très apprécié à Vitry-en-Artois, l’homme y résidait et a travaillé dans la commune lorsqu’il était gendarme en active à la brigade locale. Un gendarme a expliqué au quotidien régional, « un homme très sympathique, gentil, très calme, au service des autres, très proche des gens ».

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes et surtout les circonstances du drame. Un prélèvement ADN doit d’abord permettre d’identifier formellement l’homme mort percuté par le train, même si les enquêteurs n’ont pas de doute sur l’identité de la victime qui fut leur camarade. La thèse du suicide est privilégiée notamment d’après les premières auditions du conducteur du train. De nombreux habitants de la commune où il travaillait ont exprimé leur tristesse sur les réseaux sociaux et ont souligné la gentillesse et l’empathie de ce policier.