Fresnes : Un jeune surveillant pénitentiaire commet l’irréparable et salit la profession

© actupenit.com

Un surveillant du centre pénitentiaire de Fresnes a été arrêté ce samedi à l’intérieur de la prison. Il avait été dénoncé au procureur de la République par sa hiérarchie et a été trahi par les caméras de vidéosurveillance de l’établissement.

Nous soutenons les forces de l’ordre mais nous excluons « les ripoux » qui n’ont pas leur place dans ce genre de métier. Un surveillant âgé de 23 ans a été interpellé samedi matin alors qu’il tenait d’introduire de la résine de cannabis à l’intérieur de la prison. C’est vers 8h40 que les policiers l’ont surpris sur son lieu de travail après avoir été prévenus par la direction de l’établissement pénitentiaire.

Voici le déroulas faits : L’agent s’est rendu dans un bâtiment qui n’était pas le sien. Il avait un sac à dos sur lui. « Il s’est mis volontairement hors champ de la vidéo, dans un coin où se trouve une poubelle, précise une source proche de l’affaire au Journal Le Parisien. Sans attendre il a quitté les lieux ».

Immédiatement, une fouille des lieux est organisée et ses collègues découvrent, dans la poubelle, deux plaquettes de résine de cannabis d’un poids d’environ 200 grammes, cachées dans un sac-poubelle noir.

La direction a immédiatement alerté le parquet de Créteil qui a ordonné l’arrestation de l’individu. Le fonctionnaire a été placé en garde à vue. Une perquisition a eu lieu à son domicile.

les forces de l’ordre ont mis la main sur 35 g de haschich, 500 euros et un gilet pare-balles. Après ses auditions le suspect sera déféré devant les magistrats.