Gard : Lors d’une perquisition, les gendarmes découvrent près de deux tonnes de contrefaçon de produits de luxe

©️Stéphane Bommert

C’est un véritable trésor qu’ont découvert les gendarmes de la Section de Recherches de Montpellier au domicile d’un individu.

L’homme âgé de 44 ans, domicilié à Lédignan dans le Gard, avait été interpellé le 7 décembre dernier par les hommes de la Section de Recherche. Il était soupçonné dans une affaire de faux vêtements de luxe fabriqués en Turquie, transitants vers l’Allemagne avant d’arriver dans le Gard.

Comme le relate Objectif Gard, à son domicile, les gendarmes découvrent entre 1,5 tonnes et deux tonnes de vêtements contrefaits, de marque Vuitton, Dolce et Gabbana, Lacoste, Nike. Il y en a pour 200 000 euros à la revente. L’homme utilisait les réseaux sociaux pour les vendre, notamment sur Facebook.

Jugé en audience de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) après avoir reconnu les faits, le mis en cause a été condamné à 18 mois de prison avec sursis, à 213.000 euros d’amende et à indemniser les victimes. Les marques concernées ont décidé de déposer plusieurs plaintes.