La préfecture du Rhône annonce la création d’une brigade de police spécialement dédiée au quartier de la Guillotière à Lyon

Whisky Charlie

Une brigade de police va être spécialement dédiée au quartier de la Guillotière à Lyon pour tenter d’y endiguer délinquance et trafics, annonce la préfecture du Rhône.

Une BST ( brigade spécialisée de terrain ) « sera pleinement opérationnelle la première quinzaine de février« , a précisé le préfet, Pascal Mailhos a l’issue d’une réunion mercredi soir entre le préfet, le procureur, le maire de Lyon et le président de la métropole.

Elle sera composée, à terme, de 31 policiers. Ils interviendront « sept jours sur sept » dans le quartier de la Guillotière mais aussi celui, voisin, de la Part-Dieu, un choix expliqué par des « phénomènes de bascule » entre les deux zones.

« Lorsque nous renforçons la sécurisation sur la Guillotière, nous avons un report immédiat (des faits de délinquance, ndlr) sur la Part-Dieu » et vice-versa, précise le Directeur départemental de la Sécurité publique, Nelson Bouard. Ainsi, la BST interviendra l’après-midi et le soir, prenant le relais de la police municipale qui sera présente le matin.

Parallèlement à la création de la BST, le préfet a annoncé jeudi l’expérimentation, pendant trois mois, d’un groupe local d’identification de la police aux frontières qui sera chargé du contrôle des migrants fréquentant le quartier.

On comprend bien par ce genre d’action que le quartier de la Guillotière à Lyon est totalement sous l’emprise de la délinquance. Les commerces n’existent plus, laissant la place aux marchés sauvages et trafics en tous genres, agrémentés de vol et d’agressions au quotidien.