Cédric Jubillar : Ses lettres codées ont été déchiffrées. Les messages sont surprenants

Cédric Jubillar
Cédric Jubillar

Alors qu’il est suspecté du meurtre de son épouse Delphine, Cédric Jubillar a été incarcéré à la maison d’arrêt de Seysses, près de Toulouse, le 18 juin 2021.

Le peintre-plaquiste est placé au quartier d’isolement de la prison. Comme le relate La Dépêche, pour ne pas perdre le fil avec sa nouvelle compagne, Séverine, il aurait mis au point un stratagème pour pouvoir lui écrire afin d’échapper à un éventuel décryptage des juges qui scrutent méticuleusement son courrier.

Dans la marge de la feuille, il a griffonné une mystérieuse suite de chiffres sans lien logique entre eux : « 68, 18, 35, 13, 56, 80… ». Il n’a pas fallu beaucoup de temps aux gendarmes pour décrypter le message codé.

Très rapidement les gendarmes ont compris qu’il suffisait de remplacer chaque chiffre par la lettre correspondante dans l’alphabet. Ce qui donne donc : « J T AIM FOR MON ANG. J ENVIE D T FAIRE L AMOUR PARTOU »

Le deuxième message codé est plus surprenant : « BONNE LECTURE LES PD SI VOUS TROUF L CODE (sic) ».

Dans son rapport, le gendarme conclut : « Cédric Jubillar est tellement sûr que son message ne sera pas déchiffré qu’il en profite pour insulter ceux qui pourraient trouver le code » relate le journal CharenteLibre.