Mali : Un militaire français de l’opération Barkhane a été tué lors d’une attaque à Gao

Le brigadier Alexandre Martin, mort pour la France le 22 janvier au Mali. - Elysée

La présidence de la République a annoncé ce dimanche qu’un de nos militaires avait été tué la veille au Mali. Le brigadier Alexandre Martin est tombé sous un tir de mortier contre le camp de la Force Barkhane où il servait, à Gao.

L’Elysée a annoncé ce dimanche que l’un de nos soldats avait été tué la veille à Gao, au Mali. Le brigadier Alexandre Martin, du 54e régiment d’artillerie de Hyères, est tombé lors de l’assaut mené au tir de mortier contre le camp de la Force Barkhane où il servait.

Dans un communiqué paru ce dimanche en milieu de matinée, la présidence de la République a fait part de sa “très vive émotion”. Le chef de l’Etat “salue avec respect la mémoire de ce soldat, mort pour la France dans l’accomplissement de sa mission”, précise le texte.

“Il s’associe à la douleur de sa famille, de ses proches et de ses frères d’armes. Il les assure de la reconnaissance et de la solidarité de la Nation”, poursuit le communiqué relaté par BFMTV.

L’Elysée a rendu un nouvel hommage à l’engagement de nos troupes dans l’ouest de l’Afrique: “Le Président de la République salue le courage des militaires engagés au Sahel et leur exprime sa totale confiance”.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️