Enquête de “Zone Interdite” sur l’islam radical : Ophélie Meunier placée sous protection policière

Wikimedia Commons @Georges Biard

La diffusion du numéro de “Zone Interdite” sur M6 concernant l’islam radical a énormément fait réagir.

Selon le président du directoire du groupe M6, Nicolas de Tavernost, Ophélie Meunier, la présentatrice du magazine, est la cible de messages inquiétants. Comme le relate Le Figaro, depuis la diffusion du reportage, plusieurs personnes sont menacées de mort.

En effet, selon l’AFP, la présentatrice a été placée sous protection policière. Celle-ci est assurée par le Service De La Protection (SDLP) de la police nationale. Le juriste Amine Elbahi, qui alerte dans le reportage, sur une association de la ville de Roubaix est lui aussi menacé. Selon lui, AAIR «Ambitions et initiatives pour la réussite», dispense des «cours coraniques» sous couvert de soutien scolaire, en bénéficiant de subventions publiques, notamment municipales. Il bénéficie lui aussi d’une protection policière.

“On me menace de décapitation, d’égorgement”.

Le juriste explique, «Mon numéro de téléphone a circulé sur les réseaux sociaux, plusieurs appels au meurtre ont été diffusés. On me menace de décapitation, d’égorgement, de s’en prendre à moi parce que j’ai tenu un discours de vérité à visage découvert et en particulier sur l’inaction du maire de ma commune».

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️