Val-d’Oise : La série noire continue dans les rangs de la police nationale

suicide police
© actupenit.com

Un nouveau suicide est à déplorer au sein de la police nationale.

Un major de police, en fonction dans la ville d’Herblay, dans le Val-d’Oise a mis fin à ses jours. Comme le relate Police et Réalités, le fonctionnaire s’est suicidé chez lui, à Ermont, avec son arme de service.

Il s’agit du onzième policier à mettre fin à ses jours depuis le début de l’année. Le Ministère de l’Intérieur a mis en place deux dispositifs pour lutter contre ce fléau qui touche durement les policiers.

Une ligne d’écoute est disponible pour les fonctionnaires victimes d’agressions ou de menaces au 08.00.95.00.17, tous les jours, de 5 heures à 23 heures et une cellule de soutien psychologique est aussi ouverte 24h/24 au 08.05.23.04.05. Les appels sont anonymes, confidentiels et gratuits.

Si vous avez des idées suicidaires, en parler peut tout changer. Appelez le 3114, écoute professionnelle et confidentielle, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Appel gratuit.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️