AFFAIRE JUBILLAR : Des nouvelles fouilles ont débuté pour retrouver de corps de Delphine

affaire jubillar
Photo Facebook de Delphine Jubillar

Ce lundi 31 janvier, au matin, des nouvelles fouilles ont débuté dans le cadre de l’enquête sur la disparition de Delphine Jubillar. Après deux semaines de fouilles infructueuses dans les environs d’une ferme brûlée, les enquêteurs se concentrent sur un nouveau secteur.

C’est maintenant dans un vallon, situé entre le cimetière Saint-Dalmaze et la ferme solaire, proche de Cagnac-les-Mines, que les gendarmes ont envahi le terrain.

Une dizaine de militaires équipés de détecteurs de métaux quadrillaient la zone depuis ce matin comme l’a constaté le journal La dépêche. Le “chemin des mineurs”, une voie verte qui passe à proximité a été bouclée par les gendarmes, sur la partie qui relie le cimetière Saint-Dalmaze à Cagnac-les-Mines. En fin de semaine dernière, un robot de pente s’activait dans le secteur pour débroussailler le terrain.

Son mari Cédric répète qu’il est innocent

Les enquêteurs ont lancé cette campagne de fouilles de grande ampleur, à la suite de déclarations d’un voisin de cellule du mari, Cédric Jubillar, à la maison d’arrêt de Seysses, près de Toulouse. Ce détenu a affirmé aux enquêteurs que Cédric Jubillar, principal suspect dans cette affaire, lui avait déclaré avoir enterré le corps de son épouse aux abords d’une ferme de la ferme brûlée explique le quotidien.

Après avoir effectué pendants deux semaines des vérifications près de la ferme brûlée, les enquêteurs s’orientent maintenant sur ce nouveau secteur. Depuis la disparition de Delphine Jubillar il y a plus d’un an, son mari Cédric répète qu’il est innocent. Estimant avoir suffisamment d’éléments à charge contre lui, les juges d’instruction l’ont mis en examen et placé en détention provisoire le 18 juin 2021.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️